Les Grands Fanandels  ·X·X·X·

Every hand is lunatic that travels on the moon.

Ce mot de fanandel veut dire à la fois frères, amis, camarades. Tous les voleurs, les forçats, les prisonniers sont fanandels. Or, les Grands Fanandels, fine fleur de la haute pègre, furent pendant vingt et quelques années la Cour de cassation, l' Institut, la Chambre des pairs de ce peuple. Les Grands Fanandels eurent tous leur fortune particulière, des capitaux en commun, et des moeurs à part. Ils se devaient aide et secours dans l' embarras, ils se connaissaient. Tous d' ailleurs au - dessus des ruses et des séductions de la police, ils eurent leur charte particulière, leurs mots de passe et de reconnaissance. Ces ducs et pairs du bagne avaient formé, de 1815 à 1819, la fameuse société des Dix - Mille (voyez Le Père Goriot ), ainsi nommée de la convention en vertu de laquelle on ne pouvait jamais entreprendre une affaire où il se trouvait moins de dix mille francs à prendre.        ·         

--Balzac, Splendeurs et Misères des Courtisanes Put your cursor here to read from the translation by James Waring known as Vautrin's Last Avatar